Je m'appelle Différent.

    This site uses cookies. By continuing to browse this site, you are agreeing to our use of cookies. More details

    • Je m'appelle Différent.

      J'ai décidé, moi aussi, de me lancer dans l'atelier écriture, pour X et Y raisons, qui ne sont pas importantes à énumérées.
      Je ne garantis pas de poursuivre l'histoire mais bon, tant qu'à faire...
      Sur ce, je vous souhaite une agréable lecture et n'hésitez pas à faire des critiques constructives.



      Année 2150 du calendrier uniformien, sur la planète Nummoc. Dans ce monde, semblable à la Terre, de part certaines espèces pouvant y vivre, montre malgré tout une différence majeur. Ironiquement, cette différence est dû au fait es, que sur cette planète, chaque espèce est identique à n'importe lequel de ses congénères, ainsi, un cheval est forcément
      identique à un autre d'un point de vue physique, mais également génétique, cela est également le cas, pour la planète en elle même. En effet, elle est constituée d'un unique continent large et rectiligne entourant une partie de la Terre, tel un anneau de saturne, mais en plus épais, ne laissant ainsi que deux océans strictement identiques répartit de part et d'autres.

      Sur cette planète, vivent des êtes humains, appartenant tous à un peuple commun, les Elimissa. Où chacun se ressemble, la température de la planète étant identique à 90% des endroits sur cette planète, ce peuple a donc une couleur de peau strictement identique.Néanmoins, pour ceux qui iraient dans les 10% restant de la planète, afin de cultiver une différence sur la pigmentation, se retrouveraient alors dans un centre d'uniformisation. Ayant pour rôle d'empêcher toute différence, que ce soit pour l'unique coupe de cheveux acceptable, la taille, le poids, ou encore les légères différences de Qi entre être humain qui peut parfois ce produire.De ce fait, un Elimissa est donc constitué des choses suivantes:
      Pour les cheveux 1 à 2mm sur le côté et 1cm en haut.
      Un corps d'1m70, pesant 75kg dont 40kg de muscle.
      Un teint beige clair, des yeux bleus, cheveux bruns, dents blanches, poils rasés ainsi qu'un Qi de 120.
      Concernant les attributs sexuels, ils sont tous hermaphrodite et bien qu'ayant un physique globalement humain, ils ont tous une poitrine, et des fesses
      qui sur Terre seraient celles de femmes. Ainsi, il y a également une réglementation, interdisant pour un adulte d'avoir une poitrine supérieur à un 90B.

      C'est alors que dans ce monde, un jeune couple, dont comme pour chaque être humain, la seule chose qui les différencie, c'est leur nom, s'appelant ici, respectivement Er et Reur allaient avoir un enfant.
      Dès les premières échographie, c'était formel, cet enfant n'avait qu'une verge comme sexe et semblait plus grand. Les
      parents alors troublés, savaient qu'après l'accouchement, cet enfant qui ne serait pas identique aux autres, devrait passer par la case du centre d'uniformisation, afin de rectifier le tir.
      Le docteur Unik, décida de leur parler:

      "-Comme vous pouvez le voir, sur le résultat de cette échographie, votre enfant cultive au minimum deux différences, un examen complet de cet être sera fait dans un premier temps, comme vous pouvez vous en douter, et sera ensuite conduit dans un centre afin de rectifier ce genre d'erreurs génétiques.

      -Er: Oui, il est évident, que Reur, après son accouchement, ne refuser ces modifications, c'est pour le bien de notre société, il n'y a donc aucun mal à cela, bien au contraire.

      -Reur: Tout à fait, si notre enfant, venait à rester différent, nous ne pourrions pas le laisser en vie, si une telle anomalie propageait son virus, notre société se verrait diviser en deux et de forts conflits finiraient par apparaître.
      Dans le cadre, où, bien entendu, notre enfant viendrait à se reproduire,avec d'autres personnes essayant de cultiver une non conformité.

      -Dr.Unik: Oui, bien entendu, mais il va de sois, qu'une fois les opérations faites, il vous sera interdit de vous en parler. 45% des sujets malades,après avoir été mis au courant de la vérité, vont tenter de se différencier des autres, car ça finit par atteindre leur mental...Et 5% d'entre eux finissent par être tellement atteint, que même après l'utilisation de tout nos recours les plus efficaces, de tels individus, risquant de nuire à la société, sont exécutés.

      -Reur: Nous nous en rendons bien compte docteur, ne vous en faites pas, soyez sans craintes, lorsque cet enfant viendra au monde après l'accouchement, vous pourrez le prendre et vous chargez de lui.

      -Très bien, à dans 6 mois pour l'accouchement alors.

      -Oui, docteur, merci pour tout."

      En rentrant chez eux, Reur et Er, décidèrent de parler:

      "-Reur: Je vais donc accoucher d'un monstre...

      -Er: Malheureusement, oui, c'est frustrant de se dire que c'est seulement, chez nous, humains que nous pouvons avoir des anomalies, chez les autres espèces animales et végétales, en fonction de leur âge, ils sont tous identiques mentalement et physiquement...Mais chez nous, non.

      -Reur: Oui, d'après ce qu'on nous apprends durant nos études, cette maladie n'existait pas aux débuts chez les hommes. Elle est apparue avec l'avancement de nos nouvelles technologies. Comme ci, une force, voulait
      nous empêcher de nous développer, tout cela en créant une différence...

      -Hélas, dire qu'il existe un peuple habitant dans les 10% restant de la planète, qui ne nous ressembles pas, qui sont différents et malgré toutes nos tentatives pour les tuer, ils finissent toujours par s'en sortir, à cause de leurs habitats souterrains dont nous n'arrivons toujours pas à comprendre le fonctionnement et avec leurs systèmes de brouillages d'ondes, impossible d'en faire une carte...

      -Ne me parle pas de ces sauvages... Ça me donne la chair de poule. J'imagine que notre enfant, va finir par les rejoindre.

      -Ça ne risque pas, à peine tu auras finis de l'accoucher qu'il sera directement envoyé au centre d'uniformisation pour faire des examens complets et faire de lui un être normal.

      -Tu as raison, Er, mais rien que de m'imaginer avec cette chose, j'ai envie de prendre une lame et de me la planter plusieurs fois dans l'estomac pour le crever.

      -Je comprends ta peine, repose toi un peu, afin de te remettre de tes émotions, pendant ce temps, je vais préparer le repas..."

      5 mois passèrent et notre cher couple, dû faire un voyage dans la vallée laide, un endroit dans les 10% du Globe restant, dont la tradition, pour le peuple Elimissa, est qu'au bout de leur 8ème mois de grossesse, les couples qui attendent un mauvais enfant doivent venir à cet endroit du globe, bien protéger afin d'éviter tout risque de bronzage, passant ainsi par des système d'uniformisation portatifs, ainsi que des vêtements avec des fibres prévus pour l'occasion. A cet endroit, ils viennent jeter, dans cette vallée, où rien ne se ressemble, que ce soit au niveau des roches ou encore des plantes et des espèces un pyjama de bébé coupé en deux verticalement de façon strictement identique.

      Cette tradition commune au peuple Elimissa a pour but de souhaiter à son enfant, une bonne intégration future en société et qu'il ne se rebelle pas.

      Soudain, Reur, au moment de jeter le pyjama, eu des contractions, l'enfant était prématuré. A cause de cette douleur, Reur, au bord de la vallée, fit une chute dans le vide, à cause d'une perte d'équilibre.

      Er le rattrapa par la main

      "-Reur: Ne me lâche pas! Si je tombe, je meurs!

      -Pas question de te laisser tomber toi et le bébé!"

      Er était en train de réussir à remonter Reur, quand il fût prit d'un doute.
      Il pensa: "Et si finalement, c'était pas prémédité, un signal pour dire que cet enfant est destiné à être différent et donc, qu'il ferai mieux de mourir...C'est forcément cela...".

      Dans un élan de peine, il lâcha la main et laissa Reur tomber au fond de la vallée, dont distinguer le fond était difficile.
      Er, après avoir réaliser ce qu'il venait de faire, se recroquevilla sur lui même et pleura toute sa peine et sa haine envers cet enfant qui leur avait causer tant de soucis sans même être né.

      Plusieurs heures après, dans la nuit, une personne avec un teint bronzé, un long nez crochu, des cheveux rèches montrant qu'il vivait depuis des années sur ce territoire, voulu, comme chaque soir, prendre discrètement, quelques pyjama de bébé, afin de pouvoir utiliser le tissus pour fabriquer des vêtements ou autres objets utiles. Quand il aperçu une personne de couleur de peau claire, avec des cheveux lisses et quelque peu gras.

      Dans un premier temps, la personne n'osa pas approcher, puis remarqua quelque chose, cette personne était morte
      enceinte. Il fût étonner, et compris surtout pourquoi cette personne
      était là.Il décida alors d'ouvrir le ventre de cette personne dont "Reur" était marqué sur un bracelet à son poignet, afin de voir à quoi aurait dus ressembler le bébé.

      Quel ne fut pas sa surprise, quand en ouvrantle ventre, il vit que le bébé, certes blessé, avait miraculeusement
      survécu. Sans hésité, il coupa le cordon et lui mis une claque sur les fesses afin que ce dernier pleure. Une fois ce dernier calmé, il l'essuya en utilisant des morceaux de pyjama comme serviette. Il le pritdans ses bras et à l'oreille, d'une voix grave et fier, il lui murmura:

      "-Bienvenue chez nous, mon p'tit guerrier qui s'accroche à la vie. Ton nom sera la raison pour laquelle, tu es ici, tu t'appelleras, Différent."

      Message modifié 1 fois, dernière modification faite par “KuroRyuTaiji” ().

    • C'est super bien écrit et rythmé ! J'adore ! Puis, j'aime vraiment les détails apportés sur les coutumes et traditions ! Le seul défaut serait peut-être quelques fautes de frappes et une évolution un poil rapide dans ce premier chapitre ! Enfin, je dis premier, mais je ne sais pas si il y'aura une suite ! :)
    • J'ai dus faire quelques fautes de frappes et d'orthographes sans faire attention, c'est possible.
      Sinon, concernant le développement, j'avais pensé partir sur quelque chose de très long, mais j'me suis dis "les pauvres, ça va les soûler". Ce qui amène les raisons de l'ellipse, de la mort assez rapide de l'un des deux parents et tout ce qui suis après ça. Je tâcherais de développer un peu plus alors.
    • Salut,


      Pour le début, je pense que tu devrais essayer de rendre ton récit moins stricte.
      En fait, il faudrait t’éloigner de cet aspect "exposé" et donner peut-être moins d'informations sur la planète Nummoc.

      Comme tu l'as connait par cœur, on dirait que tu as peur de tout oublier du coup, tu déballes presque toutes tes connaissances sur ce monde, pour t'en débarrasser maintenant alors qu'on ne risque pas de tout retenir. ^^

      Ça te fait perdre de la longueur sur le texte alors que, tu pourrais l'utiliser au fur et à mesure que le récit avance.

      Avec le 2eme paragraphe par contre, j'ai l'impression de lire un article d'une revue scientifique, alors que c'est censé être un récit, donc c'est chaud...
      Peut-être que ça serait mieux passé avec une personne dans le style scientifique, qui expliquerait dans un dialogue tout ces faits par exemple.

      Concrètement, j'ai commencé à trouver l'histoire passionnante qu'à partir du troisième paragraphe, avec la visite médicale.
      En fait, sans toutes les informations données au début du récit, je me demande si ça aurait pu faire une intrigue plus poussé.

      A part ça, j'aime beaucoup l'histoire en elle même et ça ne me dérangerait pas de lire une suite. ^^

      Bonne soirée en tout cas

      PS.- Fait gaffe aux répétitions de certains mots ! "Identique" par exemple, essaye de trouver des synonymes.
    • Ino: Il est vrai que j'ai un côté très scientifique, qui d'éteint peut être un peu trop sur le texte, néanmoins, je considère que toutes ces informations étaient nécessaires pour comprendre la suite de l'histoire. De plus, maintenant qu'une bonne partie des infos sont données, je pense que je serais un peu plus libre concernant un format qui correspond d'avantage à celui d'un récit.
      Et oui, je vais faire gaffe pour les synonymes, mais j'en utilise déjà beaucoup pour tout ce qui est nom dans l'histoire, mais je vais faire un peu plus attention.

      Sinon, vu qu'il y a des avis positifs, forcément ça motive à continuer, je pense donc sortir au moins un autre chapitre, voir plusieurs (nous verrons en temps et en heure), mais il n'y aura pas de dates précises en ce qui concerne la sortie.
    • Bon alors comme j'adore faire des critiques constructives et perdre mon temps, je me permet de te faire des remarques sur ton travail.
      Le fond est pas mal, il y a de l'idée mais niveau forme ce n'est pas encore ça. Je vais d'abord relever quelques incohérences puis te faire remarquer ta syntaxe et éventuellement quelques fautes d'orthographe...
      Tout d'abord, je me suis sentie perdue tout au long de ton récit -probablement parce que j'ai lu assez vite- mais je pense aussi que cela vient de la façon dont cela a été écrit. La description faite de ce peuple est très très brève, on a beaucoup de mal à s'imaginer les personnes qui sont soit disant "toutes pareilles". Si elles sont toutes les mêmes, pourquoi ne pas faire une description complète de l'idéal Elimissa ?
      Je pense qu'il est important de doser encore mieux tes retours à la ligne ainsi que tes sauts de ligne. Cela aide beaucoup le lecteur à comprendre qu'on passe à autre chose afin de mettre un point final à ton idée proposée. Ensuite, la trame de ton histoire peut se résumer à :
      • description du peuple
      • papa et maman bébé
      • j'ai peur docteur
      • papa qui tue sa propre famille
      • papa qui pleure et qui sauve quand même le bébé pg la mère
      Pour être franche, je m'attendais à tout autre chose en voyant ton introduction et tout me semble si rapide. On passe d'une description à "papa et maman machin" ça fait bizarre. Tu as bien fais de faire une ellipse sinon ça aurait vraiment fait beaucoup trop long, on sait tous comment se passe une gestation humaine et comme ton peuple semble être très similaire sur ce point, il n'y a pas lieu de s'attarder. Par contre la fin, j'ai tellement l'impression qu'elle est baclée c'est terrible. Ça donne l'impression que "oui mais je savais pas comment finir et j'en avais marre alors papa regrets mais quand même il save baby" il faut vraiment que tu retravailles ta fin, demande moi si tu veux que je te donne un exemple, ou des conseils.

      Concernant l'orthographe et la syntaxe, je ne me donnerai pas la peine de toute les relever puisqu'il est tard, je suis fatiguée et je suis saisie d'une grosse flemme...


      une différence majeur L'ADJECTIF S'ACCORDE EN GENRE ET EN NOMBRE -> majeurE (combien de fois on nous l'a répété au collège mdr)

      cette différence est dû PAREIL ICI -> Due
      au fait es ------------ Tu nous fais de l'espagnol ? :')
      strictement identiques répartit de part et d'autres. BON LA QUAND MÊME... REPARTIS PLZ.


      RELIS TOI. Relis toi, il y a des fautes toutes bêtes qui même pour moi me sautent aux yeux quand je lis et la grammaire/orthographe n'est pourtant pas mon fort...


      Le docteur Unik, décida de leur parler:



      "-Comme vous pouvez le voir, sur le rés

      Concernant la syntaxe... -sigh- Quelles sont les règles d'un dialogue ? Un commence par un guillemet, quand on change de personnage on met un tiret et on termine l'échange par la fermeture du guillemet. Il ne faut PAS que tu précise le prénom du personnage à chaque fois ça ne se fait pas. Normalement c'est dans la façon dont tu construis ton texte qu'on sait qui parle. Je fais aussi une remarque sur le fait qu'il y a plein de phrases qui sont fausses ou hors registre. Celle qui m'a le plus choqué, j'en ai bien ris c'est celle-ci:

      -Très bien, à dans 6 mois pour l'accouchement alors.


      XD On ne dit pas à des personnes que tu ne connais pas, surtout d'un DOCTEUR pour un patient. "ouais comment ça va vieux?
      - super et toi?
      - bien bien ! mais faut vraiment que je te laisse j'dois y aller, à d'main! " dans ce contexte oui ça passe mais un docteur ne dirait jamais à dans 6 mois mdr. Voici une correction possible:

      " Très bien. Dans ce cas, nous nous reverrons dans 6 mois date à laquelle l'accouchement est prévu."


      En rentrant chez eux, Reur et Er, décidèrent de parler:



      "-Reur: Je vais donc accoucher d'un monstre...

      -sigh- C'est pareil ici pourquoi utiliser les prénoms ? Si la personne dit qu'elle va accoucher on sait très bien qu'il s'agit du personnage de Reur, celui qui va donner naissance et après l'autre le répond.

      AH OUI AUSSI. IL Y A BEAUCOUP. TROP. DE. VIRGULES. dans ton texte. La plupart des gens n'en mettent pas assez mais toi c'est le contraire, il faut que tu apprennes à doser et à utiliser le participe présent quelques fois afin de rallonger tes phrase.

      J'oublie énormément de choses parce que j'ai envie de vite finir pour aller me coucher, mais tu dois aussi prêter grande attention à la présentation de ta page...



      Ca serait comment j'aurai fais. Laisse respirer ton lecteur, et fais une belle présentation si possible sur un fichier word en ligne; le rendu n'en sera que meilleur.


      Mes critiques sont à prendre d'un bon côté, elles n'ont pour but que de vous améliorer et non pas pour se moquer de vous. J'espère que je n'aurai pas gâcher 2h de mon temps pour rien, que tu prendras en considération mes remarques et que tu y apporteras les changements nécessaires.

      RELIS TOI.



      Cold in my professions, warm in [my] friendships, I wish, my Dear Laurens, it m[ight] be in my power, by action rather than words, [to] convince you that I love you.


      Yrs forever. A. Hamilton
    • Dango, tout d'abord, je citerais ce que j'ai dis en introduction:


      "Sur ce, je vous souhaite une agréable lecture et n'hésitez pas à faire des critiques constructives."

      Donc il est bien évident que j'ai lu ce que tu as dis. Je ne changerais pas le texte que j'ai fais, parce qu'il a été fait ainsi. Néanmoins, je prends en compte ce que tu dis pour le ou les chapitres suivants, je vais faire un peu plus attention à ma syntaxe et orthographe.

      Ensuite, je pense que tu as lu un peu trop vite la fin, car le père ne sauve absolument pas le bébé, il s'agit d'une toute autre personne. Néanmoins entre ta fatigue et le fait que tu semblais un peu perdu, je peux comprendre que tu ais compris autre chose.

      Concernant l'aspect bâclé, comme je l'ai dis plus haut, à partir de la seconde partie de l'intrigue (l'ellipse donc), j'ai préféré accéléré l'histoire, pour éviter justement que ça soit trop long, et risquant que les gens trouves à la longue cela chiant à lire. Mais vu que plusieurs personnes me l'ont fait remarquer, je ne referais pas cette erreur.

      Je prendrais le soin de revoir mes règles de dialogues et surtout, comme tu l'as si bien dit, de me relire.

      Donc non, ne t'en fais pas, tu n'as pas passé deux heures à écrire quelque chose pour rien. J'applaudis même l'effort que tu as fais en y insérant des screens, des citations etc...dans le but d'appuyer ce que tu dis.
    • Salut,

      J'ai trouvé agréable ta petite histoire à lire. Je laisse de côté tout ceux qui est français....car perso m'en fou, c'est le contenu de l'histoire qui me rend la lecture captivante pas son orthographe, conjugaison ect.....sauf si tu veut devenir auteur ds le futur sinon osef du moment que l'on comprend avec tes mots.
      Certains moment sont assez fort en émotions et je pense qu'au final de ton histoire de belle leçon de vie sur la différence serons soulevé pour les lecteurs que nous sommes.

      De base ce monde est vraiment triste, tous unique.....
      L'être humain a peur de la différence si inconnu ou méconnu.
      C'est un sujet assez sensible que tu aborde, j'espére aussi que c'est purement imaginatif et ne viens pas d'un mal être....auquel cas je suis là pour t'écouter et t'aider #MamanRaven.

      Donc l'intrigue peut se prévoir, Différent vas t'il rester dans l'univers des gens "rebelle" ou vas t'il se rapprocher de ses origines dans le monde
      des "clones". Ca promet de belles péripéties !

      Je trouve l'histoire trés compréhensibles pour l'instant et cohérentes mais un peu trop rapide.
      Hèsite pas à rallonger l'histoire si tu a l'inspiration, rajouter des détails ect...parce que je reste sur ma faim là, j'aurais pu lire des pages ahah

      Continue :)
      J'attend la suite.

      La naissance de Jin ici : aht.li/3008021/Jin2.jpg
      Merci à Bouda pour la création du Chibi Raven version bébé Blade Master

      Message modifié 2 fois, dernière modification faite par “Feilong” ().

    • (faut vraiment que j'apprenne à utiliser l'option citation, je comprends pas son fonctionnement).
      Sinon, je comptes quand même améliorer l'aspect littéraire et éviter d'avantage les fautes comme je l'ai dis vu que ça gène apparemment.

      Sinon, heureux que l'histoire te plait et ne t'en fais pas, j'ai choisis ce thème car j'adore les différences justement et j'ai donc décidé comme ça, sur un coup de tête de les enlever et voir un peu ce que ça donnerait selon moi.

      Et nous verrons bien, je n'ai rien décidé de cela pour l'instant! huhuhu
    • Je laisse de côté tout ceux qui est français....car perso m'en fou, c'est le contenu de l'histoire qui me rend la lecture captivante pas sonorthographe, conjugaison ect.....sauf si tu veut devenir auteur ds le futur sinon osef du moment que l'on comprend avec tes mots
      HAHEEEEEM...

      " C listoir d1 pti pusso tt mou kom lé chocapics. Il plane a 10000 é tu sen le malése en lui, son blase c Charles Bovary. Il rencontre 1 ptite zouse kampagnard pa degueulasse elle sapel Emma, c ell le héro c madame bovary. "

      NON, je t'en prie ne dis jamais ça. C'est en pensant comme ça que toute la communauté d'Elsword s'est transformée en kikoo lol. Les aventures de Différent vont être très prédictibles, d'où son nom...

      _______

      Ton histoire me rappelle énormément le film "Bienvenue à Gattaca" où on nous présente une dystopie. Sinon je vais profiter pour rédiger ma réponse à la tienne.

      Donc il est bien évident que j'ai lu ce que tu as dis. Je ne changerais pas le texte que j'ai fais, parce qu'il a été fait ainsi.

      Je ne ne comprends pas et je suis totalement perdue. Les critiques sont censées apporter quelque chose à ton texte et à l'histoire afin de l'améliorer. Si des modifications ne sont pas effectuées, cela ne sert strictement à rien. Pense à tes lecteurs et pas seulement à toi.



      Concernant l'aspect bâclé, comme je l'ai dis plus haut, à partir de la seconde partie de l'intrigue (l'ellipse donc), j'ai préféré accéléré l'histoire, pour éviter justement que ça soit trop long, et risquant queles gens trouves à la longue cela chiant à lire. Mais vu que plusieurs personnes me l'ont fait remarquer, je ne referais pas cette erreur.

      Je n'ai en aucun cas parlé de l'ellipse, tu as fais le bon choix cela aurait été trop ennuyant. C'est juste que dans ton texte, on enchaîne très vite d'un événement à un autre pour faire plus simple ça donnerai ça:

      . Daaans un mondeuh futur, blablabla.
      . Couple qui a une histoire
      "Bonjour docteur, alors dîtes-moi tout. C'est vrai que je vais accoucher d'un être immonde ?
      - Mais oui tout à fait mais c'est pas grave puisqu'on va pouvoir régler ça ! Revenez dans 6 mois !
      - Ok merci !"
      . Snif je suis triste j'en parle à ma moitié
      . Meurtre
      . Naissance

      Si je reprends tes éléments principaux c'est ça, il ne faut pas se voiler la face. Tous les éléments s'enchaînent à une de ces vitesse que des fois ça n'en paraît pas crédible. L'atmosphère autour des personnages part très vite, on a tellement peu d'informations à ce sujet. Il faut vraiment que tu garnisses plus ton texte sans le rendre ennuyant.



      Cold in my professions, warm in [my] friendships, I wish, my Dear Laurens, it m[ight] be in my power, by action rather than words, [to] convince you that I love you.


      Yrs forever. A. Hamilton


    • Je ne ne comprends pas et je suis
      totalement perdue. Les critiques sont censées apporter quelque chose à
      ton texte et à l'histoire afin de l'améliorer. Si des modifications ne
      sont pas effectuées, cela ne sert strictement à rien. Pense à tes
      lecteurs et pas seulement à toi.
      Est-ce qu'une personne refait une vidéo pour l'améliorer? C'est rarement le cas, par contre les critiques seront généralement utilisées pour les vidéos suivantes afin d'éviter de refaire les même erreurs, le principe ici est le même. Surtout que si je devais écouter tout le monde, au final, entre certains avis qui se contre dise(disant qu'il y a un aspect trop détaillé au début ou à l'inverse non etc...), ça n'aide pas de ce point de vu là.


      Si
      je reprends tes éléments principaux c'est ça, il ne faut pas se voiler
      la face. Tous les éléments s'enchaînent à une de ces vitesse que des
      fois ça n'en paraît pas crédible.
      Je ne me voile pas la face, je suis bien conscient qu'il y a des erreurs c'est pourquoi je pense étoffer d'avantage la forme pour la suite.
    • Une vidéo est très différente d'un texte littéraire ça ne peut pas être comparé... Tu fais comme tu veux ce n'est qu'un conseil. Bonne chance pour la suite.



      Cold in my professions, warm in [my] friendships, I wish, my Dear Laurens, it m[ight] be in my power, by action rather than words, [to] convince you that I love you.


      Yrs forever. A. Hamilton
    • C listoir d1 pti pusso tt mou kom lé chocapics. Il plane a 10000 é tu sen le malése en lui, son blase c Charles Bovary. Il rencontre 1 ptite zouse kampagnard pa degueulasse elle sapel Emma, c ell le héro c madame bovary.


      Non ceci est du langage sms et c'est interdit sur le forum.
      Son texte est trés compréhensible même si pour certains lecteurs il reste pas parfait niveau français, la perfection n'existe pas.
      Les conseils que tu lui a donné sont trés bien et l'intention est sympathique car elle a pour but d'aider à s'améliorer.
      Je pense quand même que pour que notre esprit ce libére et soit plus créatif, imaginatif, il faut le laisser vogué sans se soucier du côté français pour l'instant car cela peut freiner l'inspiration si à chaque phrase l'auteur doit se demander : ai-je bien fait cela ?

      Dans quelques récits il pourras tenter de s'appliquer, pour l'instant c'est son premier donc le mieux est de se concentrer sur le contenu du récit, l'intrigue, les péripeties pour tenir ses lecteurs en haleine.

      Dango a raison aussi, prend ton temps dans le récit, ne vas pas trop vite, dévelloppe pour nous transporter dans ce monde :)

      La naissance de Jin ici : aht.li/3008021/Jin2.jpg
      Merci à Bouda pour la création du Chibi Raven version bébé Blade Master